Comment gérer sa com’ en période de confinement ?

Il y a eu un avant 17 mars, il y aura un après…
Aujourd’hui, tu es face à tes réseaux sociaux et tu te demandes comment communiquer en cette période lourde d’empathie. Après les posts sur les gestes barrières, les avertissements aux figaros de salle de bain et tes doléances lancées comme une bouteille à la mer, tu te demandes bien quoi publier, pas vrai ?


Oui, la situation est inédite, compliquée, catastrophique. Plus de clients, plus d’argent, plus d’avenir…

Même ta communication est confinée. Plus rien ne bouge, plus rien ne sort. Trop risqué d’exposer son salon sur les réseaux sociaux avec de la promotion mal placée. Peur du “quand dira t-on”, peur d’être jugé.e, peur de faire comme si de rien n’était…


Une fausse bonne idée selon les experts en com’ que je viens de consulter. Une analyse que je partage, et que je vais t’expliquer.


Les risques que tu prends en coupant le lien avec tes abonnés sont :

● Que tout le monde t’ait oublié après le confinement
● De faire encore plus chuter la portée de tes posts sur les réseaux



Avant le covid-19, les publications sur Facebook peinaient à toucher 5 % des abonnés. Aujourd’hui, c’est encore moins que ça. Moins on publie, moins les posts sont vus. En gros, ton feed, c’est la chute libre du CAC 40 !

Se recentrer sur son offre face à la crise


Hey, relève toi mon cachou : tout le monde ne traverse pas la crise de la même façon que toi ! Croire que parce que les gens sont confinés, ils n’achètent pas, c’est faux ! Les pré-commandes en ligne battent des records et Amazon recrute à tour de bras. Certes, tu es prestataire de services et sans e-shop, mais si tu saisis la situation pour rebondir, la multinationale ça peut être toi aussi.


L’évidence doit te sauter aux yeux comme les racines grises de tes clientes : LE BESOIN.
Le besoin de tes services, de ton expertise, de toi. À défaut d’entretenir les veuchs de tes clients, entretien leur besoin sur tes réseaux sociaux pour maintenir le lien. Voilà la bonne vraie raison pour laquelle tu dois continuer à communiquer ! Et pour cela, tu n’as pas d’autre choix que d’adapter ton message.

Cette situation n’est qu’une étape. Dès la fin du confinement, les gens vont compenser cette période de frustration avec une grosse envie de dépenser. Tout repartira en flèche et tu dois vraiment anticiper le retour de tes clients pour être prêt.e au bon moment.


La première chose à faire est de te recentrer sur ton offre et ça passe A-BSO-LU-MENT par l’analyse de la situation. Mets toi 5 minutes à la place de tes clients. Pose-toi la bonne question :

pourquoi les gens reviendraient-ils ENCORE dans mon salon après le confinement ?


Nan, la sympathie n’est pas un service ! C’est un sentiment qui remplit les cœurs, mais pas les caisses enregistreuses. Pense aux clients qui par le passé ne juraient que par toi et qui t’ont lâché du jour au lendemain sans raison valable, alors une pandémie… Ta préoccupation, tout de suite, est de trouver des solutions pour sauver ton moral, ta trésorerie, ton salon. Pas de trouver des copains !

Ton expertise : voilà la véritable réponse aux besoins de tes clients ! C’est le fil rouge de ta com’ pour intéresser et attirer les bonnes personnes jusque dans ton salon. Oui, mais voilà, ça, c’était avant. Depuis le 17 mars, les règles ont changé et j’ai du nouveau pour toi. Je suis là pour t’aider.

Ton expertise, ton savoir-faire, ça ne suffit plus. Plus tu fais de la promo, moins tu « fais » professionnel.le ! Oublie l’aspect mercantile de ta com’. Prends de la hauteur, vois plus loin, vois plus grand. L’objectif est de captiver ton public avec enthousiasme, authenticité et bienveillance. Plus le désir sera irrésistible, plus le besoin sera vital !

Des posts inspirants pour plus de valeurs

Oublie les partages de posts moisis sur tes comptes pro. Distingue-toi avec du contenu original, de qualité et une stratégie en béton. Apporte plus de valeurs avec des publications inspirantes et par levier, tu augmenteras ta notoriété et donc ta visibilité.


Fais découvrir ton salon, tes services, ton équipe à ceux qui ne te connaissent pas. Affiche les témoignages de tes clients satisfaits pour influencer ceux qui hésitent encore. Propose une offre “post-confinement” aux plus fidèles… Bref, construis un vrai plan d’action. Crée des posts que tu publieras quand tu n’auras plus de temps. Passes en revue tous tes outils du web : tes réseaux, ton site Internet, ton Google my Business. Prends de l’avance !

Plus rien ne sera comme avant, alors imagine que tout est possible !
Profite de cet arrêt forcé pour proposer quelque chose de nouveau sur et avec le web. Comme un nouveau service à forte valeur ajoutée (tant qu’à faire !) ou un nouveau projet qui donnera envie de te suivre et de retrouver ton salon après le confinement et même au-delà ! Recherche en toi tout le potentiel que tu avais oublié. Envisage ton retour comme le premier jour d’une nouvelle aventure. Réinvente-toi !

Mais pour cela, tu dois doubler, tripler tes efforts. Rien ne se fera sans toi. Si tu ne fais rien, les gens ne penseront pas à toi. C’est maintenant que tu dois agir, n’attends pas qu’on le dise à la télé ! Sors de ta zone de confort, sauve ton salon de la pandémie !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *