Une publicité bien inspirée

Hello mes bigoudis !

Aujourd’hui je vous propose une revue de presse qui porte bien son nom, puisque c’est bien du vu et du revu que je me délecte de vous décrypter ici, là et maintenant ! La couverture de mon magazine ELLE N°3665 influençait déjà inconsciemment le sujet de mon billet : coiffure afro libérée, sac frangé et poncho au tissé psychédélique. Disco, hippie et punk, des détails caractéristiques qui font la richesse de la période 70’! Je survole comme à mon accoutumé les pages glacées pour m’imprégner des premières effluves du sommaire…

Peut-on sortir en savates ? Heu…Cela me parait à la fois difficile et fort peu vraisemblable ! … Pub… N’oublions pas Tchernobyl. Non, je ne t’oublie pas, crois moi !… PubQu’est-il arrivé à Jerry Hall ? Ah, enfin un début de réponse à cette énigme : l’amour en viager ! … PubTressons-les ! Des nattes encore et toujours !…

Bref, un ELLE comme je les aime ! Avec en plus cette semaine, un encart cartonné qui m’oblige à y revenir puisqu’il m’est impossible de ventilé d’une traite mon hebdo de la première à la 249 ème pages ! Un encart tel un marque page, logotomisé H&M. Puisque l’annonceur souhaite qu’on si attarde, alors attardons nous sur le prospectus.

Pub H et M

Une robe aérienne d’un rouge éclatant attire mon attention. 19,99€. Encore une folie !  La sublime Mica Arganaraz déambule dans les pages de mon magazine dans une robe jupon avec une encolure Bardot et des manches bouffantes, chaloupée par des spartiates à lacets. Follement bobo ! Mais au delà de l’envolé du tissus, le message de la publicité ne fait aucun doute : l’esprit 70’ est de retour !

Pub H et M 2

Je zoome sur la coiffure de la belle Argentine, je suis là pour ça ! Ses boucles nerveuses, sa frange et ses boucles d’oreilles fantaisies font tilt dans ma tête ! J’entends la voie off d’une gamine “oh Adjani ! “.

l'été meurtrier

L’icône du 7ème art a marqué une génération par son interprétation d’une intensité fracassante dans le film de Jean Becker l’été meurtrier. Le synopsis du film situe le drame en 1976. Année caniculaire. Isabelle Adjani est sublime de bout en bout. Elle enflamme la toile dans des robes à volants, des blouses à pois, des short en jean taille haute ultra moulants et des boucles d’oreilles en plastique. Une dégaine très 70’bikini.

La coupe “lavée-coiffée” grâce à la mini-vague

Les années 70’ sont capillairement marquées par la génération des coupes structurelles : la coupe “lavée-coiffée”. Des cheveux bien coupés, souvent permanentés et qui se passent de mise en forme. Oui, l’été fut meurtrier pour les casques à mise en plis ! Pire les jeunes femmes boudent et entérinent la permanente jugée trop difficile à recoiffer. Mais grâce à la mode hippie, la permanente retrouve un nouveau souffle. La maison l’Oréal surfe sur cette nouvelle vague en proposant la “mini-vague” : des ondes légères et de larges vagues pour séduire les femmes anti-permanentes. Un succès international. Un produit qui a donné son nom à un style de coiffure : la mini-vague.

Mini vague

Autrefois réclame, les vertus des produits et autres colifichets étaient exhibés assez ostensiblement. On annonçait la couleur sans détour, du concret avec des slogans plutôt puérils à croire que les femmes étaient toutes des oies blanches ! Mais ça c’était avant ! Maintenant, la publicité inspire… Ni science, ni art mais belle et bien captivante. Il suffit de scotcher son regard plus de 20 secondes ( une éternité à l’ère du net ) sur une image pour libérer les émotions de son inspiration. L’histoire que l’on s’en fait n’est que pure imagination puisque les références sont propres à chacun, et pour moi, ici aux boucles d’Adjani ! La presse féminine est un de mes outils d’inspiration capillaire préféré. De H&M aux bigoudis, la boucle est bouclée ! Cet été sera Hippie c’est écrit !

1983etmeurtrier19er7

Le + de la publicité H&M : des photos bien inspirées !

Le – de la publicité H&M : Un encart trop cartonné.

Si vous aussi, la publicité vous transporte, venez partager votre inspiration dans les commentaires !

 

©Plix ©Allociné ©l’Oréal

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Share

You May Also Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *