Osez-couper_thumb

Salut les beautés, Nan, ce n’est pas le joli minois de la divine Nathalie Portmann qui m’a happé cette semaine, mais bel et bien le gros titre en lettres fluorées de mon magazine ELLE : OSEZ COUPER ! Il n’en fallait pas plus pour que je passe mon hebdo à la moulinette pour analyser, décortiquer

1
Share