Nous sommes toutes des FRANJYNES

Hello les coquettes,

Il y a quelques jours, je suis tombée sur une vidéo qui m’a beaucoup interpellée. Je ne saurais  dire si c’est le dynamisme de Julie, son histoire qui nous concerne toutes, son projet absolument génial ou encore ses mèches folles enturbannées qui m’ont donné envie de vous en parler, mais ce que je sais c’est que le tout m’a particulièrement touché et pour cause, ma cousinette traverse la même galère…le cancer.

Nan, je ne vais pas plomber l’ambiance avec un billet tout larmoyant ce serait limite déplacé à côté de l’enthousiasme, de la persévérance et de la détermination de l’aventure de Julie que je vais vous raconter !

Les Frangynes

La frange à Julie

Julie c’est une coquette avec un triple A, une winneuse de la mèche, une icone du postiche. Pourtant, la gamine n’est pas coiffeuse. Juste que, pendant la tempête, la jolie niçoise passe sa perruque à la moulinette et trouve la fabuleuse idée de customiser son crâne stigmatisé avec des turbans et des fausses franges ! GÉ-NI-AL ! Un combo parfait qui fait la part belle à son dressing de fashionista avec une allure de Pin-up en prime selon son humeur.

Coiffage, nouage c’est presque pareil

L’absence de cheveux te prive d’une partie de ta routine de coquette, comme celle de te coiffer. Bien que certains matins, tu n’aurais qu’une furieuse envie : celle de te raser la tête histoire d’en finir avec ces mèches rebelles que tu jetterais bien à la poubelle !  Et bien ce n’est plus vraiment la même rengaine quand tu fais face au miroir avec un front XXL. Une étape douloureuse dans la mésaventure pour l’avoir partagé trop souvent avec des clientes désabusées. Comme ma cousinette, Julie supportait mal le fait de porter une perruque…

« J’avais l’impression chaque matin d’enfiler un bonnet, et ce qui me manquait, c’était tout simplement de me coiffer (car avant j’avais les cheveux très longs). »

Nouer un turban autour de ta tête te donne le sentiment d’en découdre un peu plus le matin dans ta salle de bain ! Et l’idée d’y rajouter une mèche, mazette, c’est comme avoir des cheveux pleins ta figure, envelopper ta bouille d’un galon de féminité, porter la frange à la Kate Moss ! Mais c’est surtout ton bouclier contre l’adversité…Alors, oui nouer c’est coiffer.

Les frangynes logo

Les franjynes ça rime avec adrénaline !

Forte de son expérience, Julie prend le pari de commercialiser les franjynes. Son projet, elle le mène jusque dans la bataille puisque c’est grâce à une campagne de crowdfunding qu’elle a pu lever les fonds nécessaires pour la réalisation de son concept. Un vrai shoot d’adrénaline pour cette ambitieuse à la mèche bien peignée ! Et bingo ! Le projet va voir le jour en avril 2017 ! Il ne lui reste plus qu’à mettre en boite les différents tutos vidéos pour que chaque jour soit un jour nouveau avec sa franjyne !

Voilà ma jolie, tu vois comme elle est extraordinaire cette histoire. Elle peut même l’être davantage grâce à toi, il te suffit juste d’en causer à toutes les coquettes de la planète parce que nous sommes toutes des franjynes ! Good luck Julie.

Sabrina c’est pour toi ♥

Pour soutenir le projet de Julie n’hésite pas à liker et  à partager.

www.lesfranjynes.com

source Ulule

©IlanDEHE ©lesfrangynes

Recherches utilisées pour écrire ce billet :les frangynes, anything, frangynes turbans
  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Share

You May Also Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *