Les poux sans tabou

Salut les coquettes,

La rentrée réserve souvent son lot de surprises, de contrariétés ou d’imprévus comme le fait de se choper des poux. Beurk ! Rien que de l’écrire, ça me gratte déjà la tête. Reflexe hallucinatoire, puisque j’ai la chance de ne pas être “une tête à poux”. Jamais eu. Nan, je ne crâne pas, et bien que les poux soient persona non grata, une invasion massive des ces sales bestioles arrive même aux meilleurs ! Pour preuve, il y quelques rentrées, l’ainé de mes gamins s’est fait attaqué par cette furie. Une expérience douloureuse pour une coiffeuse croyez moi !

Stephanie Black

Portrait-robot du parasite

Un pou c’est juste un mini insecte de moins de 4 mm. Le problème, c’est que l’a petite bébête est plutôt du genre à adorer les gosses et surtout les siens. La femelle pou pond 4 à 10 lentes par jour pendant 45 jours (chaudasse) ça fait une bonne marmaille !  Autant dire quand deux temps trois mouvements on se retrouve vite avec l’équivalent d’une cours d’école grouillante sur la tête. Ça commence à gratter, non ?

Mais le pire du pire c’est la propagation fulgurante de ladite bestiole. Une tête ne suffis plus pour toute la smala. L’affreuse troupe saisit chaque occasion pour assaillir toutes chevelures qui passeront à proximité du nid. Le pou ça crapahute plus que ça ne saute ! Que les cheveux soient propres ou sales, le doudou il s’en fout pourvue qu’il boive son coup. Que du sang et c’est pour cela que ça gratte ! Re-beurk !

Comment éviter les poux ?

Le pou c’est l’ennemi N°1 du coiffeur. Vous n’en croiserez jamais dans un salon de coiffure car le risque de propagation est trop élevé. Les coiffeurs appliquent le principe de précaution et refusent toutes interventions sur une tête infectée parce qu’il n’existe aucun moyen rapide pour éliminer les lentes et les poux. Pour éviter le fléau la meilleur chose à faire est de mettre le paquet sur la prévention avant de dégainer l’artillerie lourde !

La prévention : la meilleur arme avant les larmes !

J’ai vécu les premières années d’école de mes enfants avec angoisse. Trop peur que le loup entre dans notre sweet home parce que la propagation ne s’arrête pas au cuir cheveu. Un pou est un routard et pour trouver un nouvel Eden tous les chemins sont bons comme un bonnet, une écharpe, un col de veste, une queue de cheval, un coussin ou même un doudou. N’ayant jamais rencontré le problème moi-même enfant, j’appréhendais la rencontre du troisième type… J’ai donc misé sur la prévention en appliquant 2 fois par semaine une seule goutte d’huile essentielle de lavande à l’arrière des oreilles sur les cheveux de mes enfants.

Une seule goutte sur le bout du doigt parce que les HE sont des produits très puissants à utiliser avec précaution sur les enfants de moins de 6 ans.

A l’arrière des oreilles parce que c’est la zone du crâne de prédilection des poux. Bien planqués et au chaud les scélérats sont ici comme des rois.

Sur les cheveux mieux que sur la peau pour éviter tout risque de réactions cutanées des HE et surtout plus efficace que sur la peau. Paroles de coiffeuse !

Puis, j’ai mâté mes mouflets à en devenir suspicieuse au moindre grattage de tête. La psychose atteignit son paroxysme lorsque sur la porte de la classe, j’ai lu pour la première fois :” Les poux sont de retour”. Terrifiant ! C’est comme si j’abandonnais mes chatons dans Jurassic Parc ! Mes mômes seuls face aux monstres avec leur petite goutte HE… Re-terrifiant !photo

Les poux ont débarqué : la guerre est déclarée !

On a gagné pas mal de batailles jusqu’au jour où j’aperçois mon grand, en primaire, se gratouiller la tête d’une façon un peu trop rigoureuse. D’emblée, je pouille sa tignasse à la Justin Bieber et là horreur et damnation : le gosse avait des poux ! Noooon ! La guerre était déclarée !

Branle bas de combat, parce que lorsque les poux sont là le temps joue contre soi. Inutile de tenter quoi que se soit avec des produits répulsifs. Les poux sont des parasites et seul un traitement à double action (poux et lentes) supprime l’infestation. Mais tous les produits ne se valent pas. Je ne suis pas pour l’utilisation de ces produits, d’ou l’importance de la prévention, parce qu’ils sont agressifs pour les cheveux et les enfants. Mais face à une invasion de poux et de lentes vous n’avez plus le choix que d’utiliser l’artillerie lourde. Pour éviter une surexposition de produits chimiques, je recommande d’utiliser un produit comme NYDA®ULTRA ou Duo LP Pro. Ces traitements sont sans insecticides et ont le gros avantage d’être efficace en une seule application. Toutefois, vous n’échapperez pas au passage du peigne fin pour éliminer les lentes et les poux morts, glauque !

peigne anti poux

Un combat collectif

Toute la famille y est passé ! Un peu par solidarité car c’est pas facile à vivre pour un gamin d’avoir des poux. Mais surtout pour éradiquer l’épidémie de façon efficace et définitive. Moi aussi, je me suis imposée ce protocole affligeant mais j’étais trop flippée à l’idée d’avoir moi aussi des poux. Le comble pour une coiffeuse !

Cependant un traitement chimique même efficace ne suffit pas. Et j’ai bien failli tué la machine à laver puisque toute les literies y sont passées ainsi que les toutes les fringues. Un enfer ! Quand à leurs doudous et peluches, ils sont restés 2 semaines dans un grand sac poubelle bien fermé pour étouffer la moindre bestiole. Croyez moi, ça marche !

Et après ?

Les jours qui suivent une invasion de poux, je recommande de rester sur ses gardes. Parce même si toute votre maison est aseptisée, ce n’est peut être pas le cas pour les copains de vos bambins. Et là, je formule un vœu que tous les coiffeurs de France et de Navarre formulent secrètement : un jour national contre la pédiculose ! Une journée où tout le monde se traiterait en même temps pour enfin en finir avec ces parasites. Cela m’aurait évité d’annoncer à cette adorable ado (ado = selfie avec les copines = risque de contagion), la semaine dernière que je ne pouvais pas lui faire la coupe de ses rêves pour la rentrée…

pédiculose

Mon secret de coiffeuse

Pour soulager le cuir chevelu de mon fils après le traitement anti-poux, j’ai appliqué de huile d’argan sur toute sa tête le soir au coucher. L’huile calme les irritations liées aux grattages intempestifs et adouci les cheveux. Un peu de douceur après la tempête !

Et vous, comment avez vous gagner la bataille contre les poux ?

 

Mon shopping

Huile essentielle de lavande douce bio

NYDA®ultra

Duo LP Pro

Huile d’argan

©StephanieBlack

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *