Cheveux électriques : ma solution

Bon mercredi mes bigoudis !

Aujourd’hui je vais vous confier un secret de coiffeuse pour contrôler les cheveux électriques. Dès que le thermomètre flirte avec le 0C°, la toile est inondée d’articles sur le phénomène horripilant  des cheveux qui volent ! Alors parlons coiffure…

Le froid : seul coupable ?

Le froid n’est qu’un révélateur parmi d’autres de cette cause disgracieuse ! Les cheveux qui collent au visage et qui s’agglutinent à la brosse n’est pas forcément un problème saisonnier. Dans mon travail, au quotidien, je porte des gants en latex et le contacte des cheveux avec la matière synthétique provoque un champs magnétique statique et bourré d’ions positifs. Et me voilà face à une réaction archi négative de votre capital beauté : l’effet ballon de baudruche ! Très amusant lors de garden-party avec des moins de 10 ans, mais cette frénésie d’énergie est tout simplement un cri alarmant ( oui le cheveu me parle ) que votre chevelure de reine se meure assoiffée ! Et là c’est tout de même moins drôle ! En effet, les cheveux électriques sont un signe de sècheresse de la fibre capillaire. C’est vrai que le symptôme est plus visible en hiver à cause des bonnets et écharpes qui provoquent des frottements sur les cheveux mais aussi de l’air dépourvue d’humidité. Mais les cheveux électriques c’est toute l’année !

cheveux-electriques.jpg

Les cheveux fins : seuls victimes ?

On associe souvent le problème des cheveux électriques aux cheveux fins. Et je me dois de rétablir une fausse vérité. A cause de leur légèreté,  les cheveux fins sont les premières victimes de l’électricité statique, ils volent plus facilement que les cheveux épais. Le coupable est le manque d’hydratation et les cheveux épais n’échappent pas au phénomène. Donc cheveux desséchés + frottements = électricité statique !

Quel remède à l’électricité statique ?

Pour limiter le problème des cheveux électriques, je vous conseil d’éviter une surdose de shampoings. On a trop tendance à avoir la main lourde sur la quantité de produit. Je conseil toujours de verser son shampoing dans le creux de la main puis sur la tête et non pas de retourner le flacon sur la tête ( malheureuses ! ). La bonne dose : à peine 5 ml  soit l’équivalent d’un bouchon de bouteille ( type Evian ) pas plus ! Les shampoing sont généralement formulés “shampoing-crème” donc épais. Respecter la bonne dose vous évite d’une part : une consommation exagérée de produit et d’autre part : un lavage trop excessif. C’est une fausse idée de croire que plus un shampoing mousse plus il est efficace. Archi faux ! Donc en voulant bien faire, vous amplifiez le problème. Une petite dose de shampoing 2 à 3 fois par semaine et basta ! Mais un shampoing ne suffit pas, il faut impérativement le compléter avec un soin hydratant. Cheveux fins, cheveux épais, cheveux colorés, méchés, etc.…il existe autant de types de soins hydratants que de natures de cheveux, donc aucunes excuses pour ne pas les utiliser !

Le dernier rinçage à l’eau froide : efficace ?

Je conseil toujours un jet d’eau plus frais en fin de rinçage toute l’année ! Mais pas pour remédier au problème des cheveux électriques. Bien que l’eau fraiche apporte un effet de bien être, sa seule vertu est de resserrer les écailles du cheveu et donc d’apporter de la brillance. Nada !

Doit on zapper le coiffage ?

Sous prétexte que le sèche-cheveux et les brosses rendent les cheveux électriques, certaines superwoman renoncent aux coiffages. Voici mes quelques astuces pour éviter un gros rhume ! Je n’ai jamais rencontré de difficultés à coiffer des cheveux bien préparés ( shampoing + soin ). Seul l’usage intempestif du sèche-cheveux et/ou d’un lisseur dessèchent les cheveux et donc peuvent les rendent électriques. Je proscris les brosses en plastique, préférez les brosses en matières naturelles. Pour ma part, j’ai adopté les brosses en céramiques véritablement plus performantes en terme de résultats. Le revêtement céramique est antistatique et réparti la chaleur du sèche-cheveux uniformément sur la brosse ce qui évite de “surchauffer”  les cheveux. Alors non, on ne zappe plus le coiffage !

Et la laque ?

La laque est composée de résine et d’alcool, donc pas vraiment hydratante ! Ok pour fixer votre sublime coiffage mais sans intérêt contre les cheveux électriques.

Mon secret pour en finir avec les cheveux électriques…

Small-Talk.jpg

Ah nous y voilà ! Pour vraiment en finir avec les cheveux électriques et réussir à coup sûr tous ses coiffages : small take, pas de bla-bla, des résultats ! C’est LE produit de coiffage tout-terrain, mon assistant coiffage personnel ! Le gros avantage de ce structurant est de s’adapter à tous les types de cheveux et à toutes les longueurs. Il texturise les cheveux fins, dynamise les cheveux mous, exalte les cheveux épais et contrôle les frisotis ! Ce soin coiffant est bourré d’huiles naturelles : jojoba et tournesol, et est enrichis à la vitamines B5 ( LA vitamine des cheveux ). Ce cocktail dynamisant et nutritif apporte de la brillance et protège les cheveux de la chaleur du séchoir. Bye bye cheveux électriques ! Je l’utilise professionnellement TOUS LES JOURS ! Depuis j’ai abandonné les mousses de coiffage qui “cartonnent” trop les cheveux et puis tout ce gaz… ! Attention toutefois, small talk n’est pas un soin hydratant, il a déjà beaucoup trop à faire !

Small talk est disponible dans les salons de coiffure agrées TIGI.

☼ Shopping Small Talk en cliquant ici.

Et vous ? Avez vous déjà essayé small talk ? Partageons nos secrets ! (^^)

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Share

You May Also Like

2 comments on “Cheveux électriques : ma solution

  1. majanael
    18/02/2016 at 14:22

    ah le SMALL TALK , un de mes produits coiffants préférés !
    Je l’utilise à chaque brushing (c’est à dire, tous les 2 jours ) et autant vous dire qu’avec des cheveux longs si on peut s’aider un peu pour rendre la corvée de dompter sa chevelure moins pénible ,c’est pas de refus !
    Mais je retiendrais surtout une chose de cet article , c’est la quantité de shampooing , je suis sûre qu’on en met toujours trop en pensant que les cheveux seront plus propre !
    J’attend ton prochain article avec impatience .
    Merci Magali, pour tous ces bons conseils .

    • Mag
      Mag
      18/02/2016 at 20:52

      Je recommande d’abuser du premier et de modérer le second ! Comme quoi, tout est dans le dosage !
      Merci beauté 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *